Édition 2017

Le MTVS : Musée du Textile et de la Vie Sociale, à Fourmies (59)

Le musée est installé dans une ancienne filature laine peignée, activité qui fit la renommée de Fourmies au 19e siècle.

Les salles d’exposition regroupent un important parc de machines de filature et de tissage.

L’histoire économique et sociale de Fourmies est révélée dans la dernière partie de l’exposition permanente industrialisation et urbanisation, conditions de vie avec la reconstitution de lieux tels que l’école, l’habitat ouvrier, l’estaminet et diverses boutiques.

 

Un peu d’histoire :

L’écomusée de l’Avesnois trouve ses origines à la toute fin des années 70, dans un contexte de crise économique et sociale : La quasi-totalité des industries textiles de la région de Fourmies disparaissent suite aux chocs pétroliers de 1972 et 1974, et le chômage grimpe en flèche. Suite à la fermeture de ces usines, des initiatives pour la préservation et la conservation du patrimoine industriel apparaissent alors sur le territoire.

 

Que voir au MTVS aujourd’hui …

Les salles d’exposition regroupent un important parc de machines de filature et de tissage représentatives de l’évolution des techniques de la seconde moitié du 19ème siècle jusqu’aux années 1970. Des métiers Jacquard au métier Zbrojovska Vestin à jet d’air, les visiteurs sont plongés dans l’évolution du textile de cette époque… La démonstration de certaines machines encore en marche leur permet en outre de comprendre les différentes étapes d’élaboration des fils et des tissus.

Les activités connexes à la production textiles sont également représentées dans cette ancienne ateliers de bonneterie, de couture à domicile, unité d’entretien du linge (lavage et repassage)…

La reconstitution des lieux de vie permet ensuite une émouvante évocation de l’époque : école primaire de 1895, ancien habitat familial ouvrier, estaminet et boutiques agencés dans une vieille rue pavée…

L’histoire économique et sociale de Fourmies est enfin révélée dans la dernière partie de l’exposition permanente : industrialisation et urbanisation, conditions de vie et de travail, épisode du 1er mai 1891…

Un lieu qui a su conserver toute la richesse humaine et industrielle de la région… Et qui réserve encore de nombreuses surprises et découvertes à ses visiteurs !

 

Le MTVS un musée en questionnement et en perpétuelle évolution

Deux maîtres mots : décloisonner et innover

L’écomusée de l’Avesnois explore de nouveaux champs pour mieux se réinventer. En questionnant le travail, la création, les modèles collaboratifs ou encore les nouvelles technologies dans le domaine de la fabrication artisanale, le musée s’est interrogé sur cette époque de profondes mutations qui est la nôtre et sur sa propre contemporanéité.

Cette démarche exploratoire nourrit l’écriture du projet scientifique et culturel dont l’objectif premier est un profond et nécessaire renouvellement dans un monde désormais numérique et connecté. Faire muter l’écomusée de l’Avesnois en un lieu d’expérimentation(s) muséale(s), fondateur d’une relation originale entre patrimonialité, culture et espaces hybrides, c’est toute l’ambition de ce projet.

Avec la volonté de décloisonner, de s’ouvrir largement aux pratiques culturelles les plus diverses mais surtout d’inviter ses publics à devenir acteurs et contributeurs, le musée refondé devient alors la partie émergée de la somme des connaissances de sa communauté d’usagers. Lieu de vie, de partage et d’expérience, le musée redevient un lieu d’échanges et d’interaction avec son territoire et ses populations.

Museomix17 à l’écomusée de l’Avesnois est l’affirmation de cette réflexion prospective, contributive et expérimentale. Ce temps fort que toute l’équipe espérait depuis plusieurs années est envisagé comme un accélérateur, un révélateur des possibles : une fenêtre sur le musée du XXIe siècle.

 

Les collections

Les collections de l’écomusée de l’Avesnois se caractérisent par une grande variété d’objets et de domaines représentés, allant du patrimoine technique et industriel au patrimoine religieux en passant par l’artisanat, le lapidaire, l’ethnologie… Elles se sont développées au gré des collectes, des dons de particuliers et des entrées d’antennes muséales au sein du réseau.

La grande majorité des collections concerne le patrimoine ethnologique du territoire (objets domestiques, machines à coudre, machines à laver, reconstitutions…) et le patrimoine technique industriel (machines textiles, outils, moules, échantillons).

Elles sont complétées par d’importantes collections de verrerie (flaconnage, champenoises…), agricole et artisanale. La collection ethnologique est estimée à plus de 40 000 objets ou lots, le patrimoine technique à environ 3000 pièces et le patrimoine textile compte approximativement 5000 pièces. Ces ensembles sont complétés par une vaste collection documentaire comprenant livres, archives, plans, notices, photographies, cartes postales…

 

 

Participer à Museomix

 

La communauté Museomix est riche et originale. Surtout, elle est construite sur la diversité des talents – nous avons besoin de vous, vous et vous ! Toutes les compétences et énergies sont les bienvenues.

 

  • Pour les participants ou Muséomixeurs« , un appel à candidature est réalisé en juin sur le site de Museomix. C’est ouvert à tous, et il suffit de remplir le formulaire pour postuler (date limite : 16 juillet 2017). En cas de besoin, un deuxième appel a ensuite lieu en septembre, pour compléter les équipes.

Plusieurs types de profils sont nécessaires à la composition d’une équipe :

– Codeurs, développeurs : “Faîtes-le fonctionner!”

– Fabricants, bricoleurs, makers : “Fabriquez-le!”

– Médiateurs culturels, concepteurs, scénaristes : “Faites-en une expérience réussie pour l’utilisateur!”

– Responsables de contenu en lien avec le thème du musée, chercheurs, conservateurs, documentalistes : “Rendez-le scientifiquement juste!”

– Communiquants, vidéastes, journalistes : “Documentez et faîtes-le connaître!”

– Graphistes, designers : “Rendez-le partageable et beau!”

  • Vous représentez un MUSEE , et êtes intéressé par nos actions ?

Museomix est une opportunité unique d’ouverture vers de nouvelles pratiques pour votre musée.
Premier dispositif d’innovation participative destiné au monde des musées, Museomix investit votre lieu et bouscule, le temps de l’événement, vos lignes habituelles de fonctionnement-vous permettant ainso de vivre votre musée autrement, au travers des yeux de vos (futurs) visiteurs.
Museomix est une occasion extraordinaire et une poussée d’énergie nécessaire pour le modèle muséal. Vous voulez regarder vers l’avenir ? Mieux comprendre vos visiteurs et leurs envies ? Proposez votre musée pour un prochain Museomix. Contactez-nous!

  • En dehors des participants, Museomix cherche aussi des BENEVOLES, qui peuvent aider à l’organisation et la logistique pendant les 3 jours. La répartition des tâches se fait selon les compétences de chacun et selon les envies.
  • Et puis surtout, Museomix ne saurait exister sans ses VISITEURS, qui viennent tester les prototypes dès le dimanche après-midi !

Comment nous rejoindre ?
N’hésitez pas à nous contacter, par mail ou sur les réseaux sociaux ! Les Aperomix organisés tout au long de l’année sont aussi un moment privilégié pour découvrir comment vous impliquer dans l’association ou participer à nos éditions.

 

MUSEOMIX, C’EST UNE OPPORTUNITÉ DE…

  • VIVRE UNE EXPÉRIENCE PRIVILÉGIÉE AVEC/DANS UN MUSÉE
  • DÉCOUVRIR LES DERNIÈRES ÉVOLUTIONS EN MATIÈRE DE TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES ET LEURS USAGES POTENTIELS
  • EXPÉRIMENTER DE NOUVELLES MÉTHODES DE TRAVAIL COLLABORATIVES ET CO-CRÉATIVES
  • ENRICHIR SON RÉSEAU PROFESSIONNEL PAR L’ACTION
  • COLLABORER AVEC DES PROFESSIONNELS DE DIFFÉRENTES DISCIPLINES
  • CULTIVER SA PASSION
  • PARTICIPER À UN ÉVÉNEMENT AU RAYONNEMENT INTERNATIONAL

 

En pratique, comment organiser ma participation ?

Si votre  candidature est sélectionnée, vous recevrez par mail quelques semaines avant l’événement toutes les informations nécessaires pour organiser votre venue.

Sachez toutefois que cette année, l’arrivée des participants sera possible (et même conseillée) dès le jeudi 9 novembre au soir sur le lieu d’hébergement (à confirmer, mais à proximité du musée) ! Pour ceux qui ne pourront pas être des nôtres dès la veille de l’édition, il restera possible d’arriver le matin de l’événement, soit pour 8h00 en gare de Fourmies ou  à  8h30 avec votre véhicule directement au musée.
Les covoiturages seront également encouragés entre participants, pensez à nous indiquer si vous venez avec votre véhicule ou si vous pouvez proposer le trajet !